Les Échos

Dans Les Échos du 28 novembre 2009, Clotilde Briard dresse un bilan des nouvelles tendances marketing en B2B, "qui n'hésitent plus à sortir des sentiers battus", dans un article intitulé "Le B to B fait pétiller la relation client". Elle illustre son propos en décrivant en détail l'expérience menée par notre client JM Bruneau, et la deuxième saison de la web-série animée "La webcam du bureau". Elle a notamment interviewé Ludovic Loy, (directeur marketing de JM Bruneau) au sujet du degré d'implication des clients face à ce type de communication innovante..

Le Monde

À la fin de l'année 2000, le journaliste Yves Eudes découvre le concept "Ma Télé Interactive" lors du premier Festival International du Film de l'Internet, et il décide d'y consacrer un article.

Après une longue interview avec Ali Bali, qui a imaginé le concept avec Violaine Meunier, l'article est publié dans Le Monde, dans l'édition du 14 décembre 2000, accompagné d'un excellent dessin de Pessin (voir ci-contre).

Le Figaro

Le 21 février 2009, Marie-Catherine Beuth cite 3TOON et sa production "1 minute de pause" dans un article où elle décrit comment les marques redécouvrent sur Internet ce que la radio et la télévision avaient inventé avec le "soap opera", en le renommant du doux anglicisme d'"advertainment". Elle interview notamment Ali Bali, au sujet de la série produite pour JM Bruneau, avec Yannick Noah, parmi d'autres producteurs de Brand Content sur le Web, parmi lesquels Endemol et Luc Besson.

Télé 7 jours

Le 26 décembre 2008, Télé 7 jours a été le premier média à annoncer la sortie de la web-série "1 minute de pause" produite pour JM Bruneau.

L'article insiste sur les aspects créatifs inédits, comme l'avatar en cartoon que chaque internaute peut se créer et voir évoluer dans la série "1 minute de pause", ou encore la possibilité pour les blogueurs d'intégrer dans leur site une version personnalisée à leurs couleurs de la web-série.

JDD – Le journal du dimanche

Le 23 avril 2009, la rédaction du JDD s'attarde sur la série "1 minute de pause" produite pour JM Bruneau. Elle met tout particulièrement l'accent sur le message écologique subtilement véhiculé par la série, qui lui vaut d'avoir le WWF (World Wildlife Fund) comme partenaire.

Le journal décrit aussi la participation de Yannick Noah à la série ainsi qu'aux bonus WWF (agriculture bio, économies d'énergie, recyclage, etc.), en rappelant l'engagement de longue date de l'artiste pour la cause écologiste.